Plaidoyer local

De Accueil Migrations

Constat: Externalisation de l'accueil, Limites de Dublin III, Inefficacité de la fermeture des frontières, Droit à l'éducation

Description en une ligne: Le plaidoyer local un levier important d’appuis des campagnes d’opinion

Description complète de la pratique: Comme l’a montré l’Atelier 1 plusieurs lois françaises ou conventions européennes concernant les migrations sont absurdes et contre productives. Aude là du constat et de la dénonciation comment faire bouger les lignes.Le plaidoyer local un levier important d’appuis des campagnes d’opinion. Depuis de longues années les ONG de solidarité Internationale mènent des campagnes nationales de mobilisation de l’opinion public sur la thématique de l’accueil des migrants et le respect de leurs droits en lien avec des actions de plaidoyer vers les partis politiques, les candidats aux élections et les élus. Par exemple pour les élection présidentielle et législative 2017, actionaid pour des peuples solidaires, le CCFD terre solidaire, Oxfam France et le secours catholique caritas France ont mené ensemble la campagne : Prenons le Parti de la solidarité. (http://solidarite2017.org/ )

Il s’agissait outre l’aspect sensibilisation grand public (Education à la Citoyenneté et à la Solidarité Internationale) de faire signer des engagements aux partis et aux candidats sur 15 propositions pour une France solidaire dans le monde en 2017, puis de suivre les élus sur leurs engagements. Deux de ses propositions d’engagement (11 et 12) portaient directement sur les problématiques abordées dans l’atelier 1.(voir texte libre )En appuis à cette campagne nationale, nous avons mis en place une démarche de plaidoyer local. L’enjeu était de constitué des collectifs locaux si possible dans chaque circonscription électorale pour relayer la campagne nationale et obtenir un maximum de rencontre avec les candidats au sujet de la campagne, puis de suivre les engagements des élus et de les relancer en fonction de l’actualité.

Les 13 circonscriptions du Nord dépendant du territoire du CCFFD terre solidaire de Lille ont été couvertes avec parfois des partenariats plus larges que les seuls associations pilotes de la campagne.
La propriété « Description » (comme le type de page) sans valeur d’entrée « Comme l’a montré l’Atelier 1 plusieurs lois françaises ou conventions européennes concernant les migrations sont absurdes et contre productives. Aude là du constat et de la dénonciation comment faire bouger les lignes.Le plaidoyer local un levier important d’appuis des campagnes d’opinion.

Depuis de longues années les ONG de solidarité Internationale mènent des campagnes nationales de mobilisation de l’opinion public sur la thématique de l’accueil des migrants et le respect de leurs droits en lien avec des actions de plaidoyer vers les partis politiques, les candidats aux élections et les élus. Par exemple pour les élection présidentielle et législative 2017, actionaid pour des peuples solidaires, le CCFD terre solidaire, Oxfam France et le secours catholique caritas France ont mené ensemble la campagne : Prenons le Parti de la solidarité. (http://solidarite2017.org/ )

Il s’agissait outre l’aspect sensibilisation grand public (Education à la Citoyenneté et à la Solidarité Internationale) de faire signer des engagements aux partis et aux candidats sur 15 propositions pour une France solidaire dans le monde en 2017, puis de suivre les élus sur leurs engagements. Deux de ses propositions d’engagement (11 et 12) portaient directement sur les problématiques abordées dans l’atelier 1.(voir texte libre )En appuis à cette campagne nationale, nous avons mis en place une démarche de plaidoyer local. L’enjeu était de constitué des collectifs locaux si possible dans chaque circonscription électorale pour relayer la campagne nationale et obtenir un maximum de rencontre avec les candidats au sujet de la campagne, puis de suivre les engagements des élus et de les relancer en fonction de l’actualité.

Les 13 circonscriptions du Nord dépendant du territoire du CCFFD terre solidaire de Lille ont été couvertes avec parfois des partenariats plus larges que les seuls associations pilotes de la campagne. » contient des caractères non valides ou est incomplète, et donc peut provoquer des résultats inattendus lors d’une requête ou d’un processus d’annotation.

Personne contact: Daniel Poisson

Préconisation: Poursuivre l’interpellation locale des députés actuels en particulier en lien avec les votes aux parlements concernant les migrations. Préparer le plaidoyer local pour les prochaines élections régionales en élargissant au maximum les collectifs locaux

Lieu où a été mise en place la pratique: 13 circonscritions électorales du Nord(Lille)

Organisation ayant mis en place la pratique Le CCFD terre solidaire de Lille en partenariat avec Peuples solidaire, oxfam et le secours catrholique et la participation du MRJC, du CMR et d'Artisans du monde.

Atelier 1 Contribution de Daniel Poisson Référent plaidoyer CCFD terre solidaire de Lille 1 Constats : Comme l’a montré l’Atelier 1 plusieurs lois françaises ou conventions européennes concernant les migrations sont absurdes et contre productives. Aude là du constat et de la dénonciation comment faire bouger les lignes. 2 Bonnes pratiques Le plaidoyer local un levier important d’appuis des campagnes d’opinion. Depuis de longues années les ONG de solidarité Internationale mènent des campagnes nationales de mobilisation de l’opinion public sur la thématique de l’accueil des migrants et le respect de leurs droits en lien avec des actions de plaidoyer vers les partis politiques, les candidats aux élections et les élus. Par exemple pour les élection présidentielle et législative 2017, actionaid pour des peuples solidaires, le CCFD terre solidaire, Oxfam France et le secours catholique caritas France ont mené ensemble la campagne : Prenons le Parti de la solidarité. (http://solidarite2017.org/ )

Il s’agissait outre l’aspect sensibilisation grand public (Education à la Citoyenneté et à la Solidarité Internationale) de faire signer des engagements aux partis et aux candidats sur 15 propositions pour une France solidaire dans le monde en 2017, puis de suivre les élus sur leurs engagements. Deux de ses propositions d’engagement (11 et 12) portaient directement sur les problématiques abordées dans l’atelier 1. Proposition 11 : Avoir une exigence de solidarité à l’égard des migrants-e-s, en assurant des voies de migrations légales y compris humanitaire, et en offrant aux migrants arrivant sur le territoire français un accueil digne et respectueux des droits humains. Les demandeur-se-s d’asile doivent pouvoir trouver refuge et protection là où ils le souhaitent. Il faut également suspendre le renvoi des demandeurs d’asile au pays de première entrée dans l’Union européenne prévu par les accords de Dublin. Globalement la France doit jouer un rôle moteur et fédérateur pour la réforme du régime d’asile européen commun, en veillant à ne pas affaiblir les normes de protection des demandeurs d’asile. Proposition 12 : Réviser les politiques migratoires française et européenne, et mettre fin à l’externalisation de celles-ci (notamment de la politique d’asile) vers les pays d’origine et de transit, a fortiori lorsque ce sont des Etats peu respectueux des droits humains. Suspendre l’acccord entre l’Union européenne (UE) et la Turquie dés lors que de fortes interrogations pèsent sur sa légalité et que ses impacts négatifs sont déjà visibles. En appuis à cette campagne nationale, nous avons mis en place une démarche de plaidoyer local. L’enjeu était de constitué des collectifs locaux si possible dans chaque circonscription électorale pour relayer la campagne nationale et obtenir un maximum de rencontre avec les candidats au sujet de la campagne, puis de suivre les engagements des élus et de les relancer en fonction de l’actualité. Les 13 circonscriptions du Nord dépendant du territoire du CCFD terre solidaire de Lille ont été couvertes avec parfois des partenariats plus larges que les seuls associations pilotes de la campagne. 3 Préconisations Poursuivre l’interpellation locale des députés actuels en particulier en lien avec les votes aux parlements concernant les migrations. Préparer le plaidoyer local pour les prochaines élections régionales en élargissant au maximum les collectifs locaux